La cohabitation entre chats

Pour une adaptation réussie entre vos deux chats !

Même si votre chat déjà présent à la maison est sociable avec ses congénères, il est important de tout de même respecter une période d’adaptation très graduelle entre les deux chats, afin d’éviter les conflits. Les chats sont très attachés à leur territoire et à leur routine et l’arrivée d’un petit nouveau peut rapidement les déstabiliser et les stresser. Il faut leur laisser du temps pour apprendre à se connaître et se parler ! Voici quelques petits conseils pour faire une bonne première impression et qui sait…peut-être le début d’une longue amitié !

Lors de l’arrivée à la maison, il est préférable de laisser le nouveau chat dans sa pièce et de ne pas faire de contact avec l’autre chat de la maison pour un bon 10 à 15 jours. Vous pouvez les laisser se sentir sous la porte pour commencer.

Offrez-leur chacun leur litière et leur bol de nourriture (et même idéalement ajouter une litière de plus que votre nombre de chats), dans des endroits différents de la maison afin qu’ils aient chacun leur territoire. Assurez-vous que la litière et les bols de votre chat déjà à la maison ne changent pas de place. Il est important qu’il ne se sente pas envahi sur son territoire et que sa routine reste la même.

Si vous désirez que le nouveau chat explore la maison, laissez-le faire seul pour commencer. L’idéal est de mettre votre autre chat dans la pièce du petit nouveau, le temps que ce dernier fasse le tour de la maison. Répétez cette inversion de pièce dans les jours suivants. Cela permettra aussi à votre autre chat de sentir les accessoires du nouveau chat et de s’adapter à son odeur.

Par la suite, lorsque vous verrez que les deux chats semblent avoir repris leur routine normale et qu’ils paraissent moins stressés, vous pourrez faire de courts contacts visuels sous supervision. Ne forcez surtout pas le contact et ne tenez pas les chats dans vos bras. Laissez-les s’apprivoiser et se sentir, ou s’ignorer et garder une distance s’ils le désirent.

Lors des premières rencontres, offrez-leur une gâterie très « payante » pour faire des associations positives entre les deux. Assurez-vous qu’il y ait une bonne distance entre les deux pour que chacun des chats soit à l’aise de manger.

N’intervenez pas et ne les chicanez pas si les chats crachent, donnent des coups de pattes ou grognent. Il est important de les laisser se parler et que chacun puisse mettre ses limites et faire des concessions de parties de territoire s’il y a lieu. S’il y a une bagarre, jetez une couverture sur les chats ou arrosez-les avec de l’eau pour les séparer.

Il est cependant normal que certains chats jouent un peu plus durement ensemble, il faut alors s’assurer que ce soit un accord commun et que l’un ne terrorise pas l’autre. Si un chat a plus d’énergie et embête trop l’autre pour jouer, offrez-lui davantage de séances de jeu et de chasse pour qu’il se dépense.

Maximisez les espaces en hauteur (tablettes, arbre à chat) et les cachettes (boîtes, bacs troués, etc.) dans la maison.

Rappelez-vous que les chats peuvent prendre plusieurs semaines avant de bien s’adapter ensemble.

Il n’y a pas de problème à avoir un chat dégriffé et l’autre non. Il faut simplement tailler les griffes plus courtes par mesure de prévention ou utiliser les protèges-griffes.

Vous pouvez également visiter votre vétérinaire pour l’achat en vente libre de phéromones apaisantes (Feliway) pour diminuer les tensions entre les chats et faciliter leur acclimatation ensemble. Pour plus de détails concernant l’adaptation des chats ensemble ou pour une consultation en comportement en cas de problématiques d’adaptation plus sévères (agression, chat qui cesse de manger ou d’utiliser sa litière, etc), visitez le : educhateur.com et/ou consultez votre vétérinaire rapidement.

Haut de page